+33(0)972.12.54.76 contact@eologis.fr

Dans le cadre d’un investissement immobilier il existe deux principales propositions qui peuvent vous être faites.

La 1ère est le prêt « Amortissable »

La 2ème est le prêt « In Fine » (à la fin)

LE PRET AMORTISSABLE

Là, il n’y a aucune particularité, c’est le prêt classique à remboursement constant ou progressif voire dégressif.

Juste trois remarque, en ce moment privilégiez le taux fixe, même si pour l’investisseur l’intérêt n’est pas un signe négatif. Négociez en amont les pénalités de remboursement par anticipation. Dans le cadre d’une SCI, privilégiez la caution des associés au lieu de la garantie hypothécaire.

LE PRET IN FINE

Tel est la question : « Dois-je emprunter in-fine ? »

La réponse est fonction de vos liquidités et de votre situation fiscale car pendant la durée du prêt, vous ne payez que les intérêts pendant la durée du prêt permettant la création de déficit foncier, quant au capital lui n’est remboursé en une seule fois qu’à la fin.

L’intérêt est purement fiscal.

Pour garantir le paiement du capital à terme, la banque exigera soit la revente du bien ou plus généralement l’adossement du capital à un contrat d’assurance vie qui sera nanti par la banque c’est-à-dire affectée à la garantie du prêt. Une épargne mensuelle qui grossira chaque mois (placez la différence entre l’in-fine et l’amortissable).

Nous renterons plus en détail dans l’univers du financement dans un prochain article.